13 semaine de grossesse

13 semaine de grossesse

Sonne la fin de vos nausées et autres petits soucis. Il est enfin temps de penser à vous et à vous faire du bien !

Où en est bébé ?

Votre bébé bouge de plus en plus. En effet, maintenant, il ouvre les doigts et même la bouche : il se prépare à la tétée. Il pouvait jusqu’alors bouger les membres, maintenant il peut aussi agiter la tête !

Grande nouveauté votre bébé boit le liquide amniotique ! Ses reins l’éliminent ensuite. Bébé commence ainsi à découvrir la sensation du goût. En effet, la saveur du liquide amniotique change en fonction de vos repas. Attention donc à choisir les bons aliments.

Le fœtus mesure 12 cm et pèse de 50 g à 65 g.

Le corps de maman ?

Votre petit bidon commence vraiment à se voir et vos hanches se sont élargies. Vous vous sentez un peu à l’étroit dans vos vêtements habituels. Partez en mission shopping pour vous constituer une nouvelle garde-robe composée de vêtements de grossesse. Prenez également soin de votre peau. Elle est certainement plus sèche, hydratez-la intensément. N’oubliez pas votre poitrine, que vous sentez certainement lourde et tendue. Veillez donc à choisir les bons sous-vêtements.

Bonne nouvelle, les nausées et les brûlures d’estomac seront à la fin de cette 13 semaine de grossesse de l’histoire ancienne !

Votre utérus continue de grossir et ressemble aujourd’hui à une très grosse orange.

Les démarches

Ces dernières semaines, vous avez passé votre premier examen prénatal, envoyé votre déclaration de grossesse à la CAF et à l’assurance maladie et vécu votre première échographie. Si une de ces étapes manquent à votre parcours, rectifiez cela dès aujourd’hui. Si tout est en ordre, profitez pour souffler un peu et vous reposer. Commencez également à réfléchir aux méthodes de préparation à l’accouchement. Sophrologie, yoga, aquagym, haptonomie, chant prénatal… de nombreuses méthodes d’accouchement existent et sont à votre disposition. Commencez à vous renseigner afin de vous inscrire rapidement à vos premiers cours de préparation à l’accouchement.

Le saviez vous ?

Certaines mamans font le choix de… manger leur placenta ! Cette pratique étonnante apparue récemment aux Etats-Unis est née sous l’impulsion de mamans souhaitant conserver leur placenta afin de s’en nourrir quelques jours après (cuit ou bien sous forme de gélules). Ces dernières expliquent leur geste. Pour elle, manger son placenta permet de se protéger des microbes (le placenta est riche en fer et en vitamines B12) et de la dépression post-partum! Si tel est votre choix, avertissez votre maternité dès aujourd’hui pour vous assurer de la faisabilité de votre projet.