L’alimentation de bébé mois par mois

L’alimentation de bébé mois par mois

Au cours de la première année de bébé, son alimentation change du tout au tout. D’abord l’allaitement exclusif ou le biberon, puis vous allez progressivement pouvoir introduire les différents aliments dans les repas de bébé… C’est le début de la grande aventure de la diversification alimentaire. Quand commencer ? Quels aliments introduire et à quel moment ? Nos réponses mois par mois !

Depuis la naissance de bébé, vous avez déjà expérimenté bien des découvertes avec lui. Vous avez réussi la première tétée, et vous avez su lui donner le premier biberon mais aussi appris comment choisir le biberon et nettoyer le biberon… Mais, vous avez progressivement pris vos marques pour organiser les premiers repas de bébé.

Mais voilà, votre bout de chou a grandi et avec sa croissance vient forcément de nouvelles questions. Comment assurer le début de la diversification alimentaire ? Quel aliment donner en premier à bébé ?  Comment cuire les aliments de bébé ?

Des que bébé a 4 mois et jusqu’au jour où bébé aura 12 mois, pour conclure voici les étapes de la diversification alimentaire et accompagnez-le à la découverte des aliments  pour assurer son éveil au goût et sa sécurité alimentaire.

L’alimentation de bébé à :

L’alimentation du bébé de 4 mois

L’alimentation du bébé de 4 mois

Bébé a 4 mois et vous souhaitez commencer à diversifier son alimentation? Gardez en tête que votre loulou est encore très jeune et qu’il ne vous sera possible d’introduire que très peu de nouvelles saveurs dans son alimentation.

Où en est-il de sa croissance ?

Un bébé de 4 mois pèse environ 6 kilos. Il se nourrit en moyenne de 5 biberons quotidiens de 180 ml chacun. Il ne possède pour le moment aucune dent et ne sait ni mastiquer, ni mâchouiller. En revanche, depuis sa naissance et encore aujourd’hui, Bébé possède ce que l’on appelle généralement le réflexe d’extrusion, qui l’empêche de s’étouffer. En effet, il pousse sa langue vers l’avant lorsqu’un aliment ou objet solide entre dans sa bouche. A 4 mois, Bébé n’est donc pas encore capable de manger un aliment solide. Pour assurer les débuts de la diversification alimentaire, veillez à faire le point avec votre pédiatre. Une fois son accord donné pour introduire les premiers aliments de bébé, il vous faudra les mixer parfaitement.

Quels aliments privilégier ?

A seulement quatre mois, il est difficile de parler réellement de diversification alimentaire. En effet, le lait maternel ou infantile que vous donnez à votre enfant suffit amplement à son bon développement, jusqu’au six mois de votre bébé. Néanmoins, vous pouvez commencer à habituer votre loulou à aller à la découverte de nouvelles saveurs dès son quatrième mois.

Afin de commencer en douceur et préparer le mieux possible votre bébé, passez par ce que l’on appelle une alimentation de transition. Celle-ci consiste généralement à introduire de la farine infantile sans gluten dans le lait deuxième âge que vous pouvez commencer à donner à votre loulou. Cette étape passée, vous pouvez également introduire un peu de bouillon de cuisson dans son lait. L’alternative : préparer son biberon en y ajoutant une cuillère à café de purée faite maison. Mélangez bien le tout, l’ensemble doit paraître uniforme.

Idées recettes

Une purée de carottes à base de lait infantile ou maternelle et de carottes épluchées cuites et écrasées.

Le saviez-vous ?

Il est important de ne pas donner trop tôt à votre loulou certains aliments par risque de voir se développer chez lui des allergies  et intolérances alimentaires. En effet, diversifier trop tôt l’alimentation de votre enfant, tout particulièrement avant 4 mois, risquerait de le sensibiliser davantage aux principaux allergènes alimentaires. Évitez donc certains produits tels que l’arachide ou le blanc d’oeuf.

Alimentation du bébé de 6 mois

Alimentation du bébé de 6 mois

Qu’il soit infantile ou maternel, jusqu’à aujourd’hui, le lait couvrait entièrement les besoins nutritifs de Bébé. Mais maintenant que votre loulou est âgé de 6 mois, ses besoins changent et nécessitent de nouveaux aliments. Nos conseils pour réussir cette grande découverte qu’est l’alimentation du bébé de 6 mois.

Où en est-il de sa croissance ?

Votre bébé de 6 mois pèse environ 7 kilos. Sous l’effet des poussées dentaires, ses premières quenottes commencent à faire leur apparition. Les incisives centrales inférieures sont généralement les premières à sortir. Comment être sûre que bébé fait sa première dent ? A six mois, votre loulou est sûrement un peu grognon, peut avoir des selles molles et une légère fièvre de moins de 38°C. Vous voulez le soulager ? Offrez-lui un massage spécial poussées dentaires.
De plus, Bébé possède toujours son réflexe d’extrusion. Il rejette tout élément dur et ne peut donc se nourrir que d’aliments parfaitement liquides et sans morceaux. Veillez donc à bien mixer tous les repas que vous lui donnez.

Quels aliments privilégier ?

Quel aliment donner à bébé en premier pour fêter ce sixième mois ? Pour commencer en douceur, privilégiez les légumes, que vous donnerez à Bébé sous forme de purée.

Au menu : les brocolis, carottes, haricots verts, navets, courgettes, potirons, patates douces et pommes de terres. Vous pouvez également proposer à votre bébé du jambon à mixer dans la purée par exemple ou bien des morceaux de dinde (du blanc, grillé puis mixé) ainsi que certains poissons maigres tels que le colin, la daurade ou le merlan, eux aussi, bien cuits puis mixés. Les jaunes d’oeufs durs peuvent également être consommés par bébé dès l’âge de 6 mois. Côté boissons, vous pouvez maintenant proposer à votre loulou divers jus tels que le jus d’orange, le jus de pamplemousse et les jus d’agrumes en général.

Comment introduire ces nouveaux aliments ?

Dès 6 mois, la journée de bébé s’organise autour de 4 repas de 240g chacun. Bien que bébé part à la découverte des aliments, le lait reste toujours la base de son alimentation. Veillez à n’introduire qu’un nouvel aliment à la fois. Cela vous permettra de mieux connaître les goûts de bébé et surtout, de détecter allergies et intolérances si la situation se présente. Dernier conseil : ne salez pas les plats. 

Il est très possible que bébé refuse certains aliments. Ne le forcez surtout pas, habituez-le peu à peu et augmentez les doses au fur et à mesure. Proposez-lui dans un premier temps de petites quantités de purée de légumes ou de fruits et complétez le repas à l’aide de lait. Vous pourrez augmenter les doses de légumes (puis de viandes dans un second temps) au fil des jours en fonction des réactions de bébé.

Une journée type

– Matin : 250g de lait deuxième âge en brique ou 240g d’eau et 8 mesures de lait deuxième âge en poudre ou allaitement au sein
– Déjeuner : 120 à 200g de légumes frais que vous aurez au préalable cuits puis mixés accompagnés de 15g de viande grillée, à cuire sans matière grasse, puis mixée. Vous pouvez également proposé à votre enfant un petit pot de légumes de 200g et un dessert (petit pot aux fruits ou bien fruit mûr écrasé, compote) ou un laitage (yaourt…)
– Goûter : Allaitement au sein ou biberon de 240g de lait deuxième âge ou biberon de 150g accompagné d’un yaourt et fruits écrasés.
– Dîner : Allaitement au sein ou biberon de 240g ou un potage de légumes lacté : un mélange de  lait deuxième âge avec une purée de légumes et un dessert (petit suisse, yaourt, fruit, recette maison)

Idées recettes 

– Crème d’artichaut
– Crème de volaille
– Potage à la tomate
– Purée de courgettes au citron
– Purée de riz et de poisson
– Compote de pommes et de pêches crues
– Yaourt à la pêche et à l’abricot

Le saviez-vous ?
Si Bébé à tendance à refuser la cuillère lors des premiers repas, ne paniquez pas et optez pour une tétine deuxième âge. Adaptées aux bouillies, soupes et même compotes, ces tétines pourront faciliter les premiers repas de bébé. Bien entendu, l’idéal est de finir par utiliser la cuillère. Mais chaque chose en son temps. Habituer bébé petit à petit à la cuillère, il finira par l’accepter totalement !

Alimentation du bébé de 7 mois

Alimentation du bébé de 7 mois

Bébé vient de fêter ses sept mois et il continue avec brio sa diversification alimentaire. Ce mois-ci, de nouvelles viandes viennent s’ajouter à l’alimentation du bébé de 7 mois.

Où en est-il de sa croissance ? 

Votre bébé de 7 mois fait de nombreux progrès ! Il commence à mastiquer et peut donc essayer de manger des aliments solides en toute petite taille (râpés par exemple). Néanmoins, il est possible que votre enfant possède toujours son réflexe d’extrusion. Faites donc très attention aux premiers aliments solides que vous lui donnerez car il est possible qu’il tente de les rejeter par peur de s’étouffer. Allez-y donc en douceur, petit à petit. Si les premiers aliments solides ne sont pas pour ce mois-ci, bébé les goûtera le mois prochain. D’autre part, les poussées dentaires continuer et de nouvelles dents commencent à apparaître : les incisives latérales.

Quels aliments introduire ?

A 7 mois, Bébé commence à avoir ses petites préférences alimentaires et continue dans sa route en ce début de diversification alimentaire. Depuis plusieurs semaines déjà, vous avez introduit dans ses repas un certain nombres d’aliments. Continuez à donner ces petits aliment à votre enfant et profitez de ce septième mois pour continuer la découverte des aliments. Vous pouvez par exemple assaisonner les repas de bébé grâce à du beurre frais (dans la purée par exemple), mais également avec de l’huile d’olive ou de l’huile d’arachide (sauf en cas d’allergies et d’intolérances dans la famille). Le boeuf (viande de boeuf première catégorie hâchée), le veau (escalope grillée puis mixée) et le poulet (du blanc rôti, grillé ou bouilli, mixé) peuvent dorénavant faire partir de l’alimentation de bébé. Vous pouvez également commencer à donner à bébé des petits morceaux de pomme crue et râpée. C’est aussi le moment de faire découvrir à votre enfant les laitages type yaourts et petit-suisses.

Comment introduire ces nouveaux aliments ?

Le régime alimentaire de Bébé à 7 mois reste proche de celui que votre enfant avait à 6 mois. La base de son alimentation reste avant tout le lait infantile ou maternel, avec au minimum, un demi litre par jour. N’ajoutez pas de sel dans les préparations de bébé. Pour chaque nouvel aliment, veillez à le proposer seul à bébé afin de détecter tous risques allergiques. Pour ce qui est de la viande, attendez que Bébé ait bien assimilé les légumes dans son alimentation. La première fois que vous proposerez à votre enfant de la viande ou du poisson, mettez à sa disposition une petite cuillère remplie de l’aliment mixé. Augmentez les doses au fur et à mesure. L’idéal est de lui donner environ 15g de viande ou de poisson par jour. Cela peut paraître évident, mais veillez à ne jamais ajouter de viande mixée dans le biberon de lait de votre enfant.

Une journée type 

Matin : Lait maternel ou biberon (240g de lait 2e âge)
– Midi : Légumes + viande + dessert mixé, donné au biberon ou à la cuillère. Un exemple qui ravira bébé : une purée de légumes maison, 10g de viande ou de poisson ou 1/4 d’oeuf dur (jaune et blanc), un fruit cuit (sous forme de compote ou de petit pot)
– A 16h : Apport lacté + produit céréalier + fruit. Un laitage type yaourt ou fromage blanc et une compote maison feront l’affaire. L’alternative pour le goûter de bébé : du lait maternel ou biberon de 240 g et un fruit cru mixé et mangé à la cuillère
– Soir : Apport lacté + fruit et/ou légumes. Un exemple  qui ravira bébé : un biberon 240 g accompagné d’une compote ou un biberon de soupe avec un yaourt ou fromage blanc

Quelques idées de recettes

– Crème de petits pois
– Filet de poisson en papillote
– Papillote de poulet à l’estragon
– Crème anglaise à la compote de pommes ou de poires

Le saviez vous?

De nombreuses viandes sont autorisées dès les premiers mois de la diversification alimentaire de bébé. La dinde par exemple est autorisée à un bébé de 6 mois. Néanmoins, n’oubliez pas qu’elle n’est pas recommandée sous toutes ses formes dès les débuts de la diversification. A privilégier : les morceaux de blancs grillés puis mixés. Pour un bébé de 8 mois,le jambon de dinde mixé est conseillée. Pour un bébé de 12 mois, l’escalope de dinde en petits morceaux peut faire l’affaire. Les paupiettes de dinde ne sont conseillées qu’à partir de 2 ans, et les cordons bleus qu’à 3 ans ! Veillez donc à toujours vérifier sous quelle forme vous pouvez donner tel ou tel type de viande à votre enfant encore en bas âge.

Alimentation du bébé de 8 mois

Alimentation du bébé de 8 mois

Le huitième mois de Bébé est généralement celui de l’angoisse de la séparation. Profitez donc du moment du repas pour continuer à développer l’alimentation de votre loulou mais également le rassurer… Nos conseils pour réussir l’alimentation de votre bébé de 8 mois.

Où en est-il de sa croissance ?

Votre bébé de 8 mois pèse environ 8,3 kilos et bonne nouvelle, il est aujourd’hui capable de manger quelques aliments solides de toute petite taille. En effet, depuis quelques jours déjà, il a dû se débarrasser de son réflexe d’extrusion et ne pousse plus avec sa langue tout aliment solide que vous lui proposez. D’autre part, Bébé parvient maintenant à se tenir assis grâce à un appui. Vous pouvez donc investir dans la première chaise-haute de Loulou dans laquelle vous lui donnerez à présent ses repas !

Quels aliments introduire ?

A 8 mois, la découverte des aliments continue. Vous pouvez commencer à ajouter des produits céréaliers type sarrasin, croûtons de pain, céréales au cacao.  Vous pouvez faire de même avec de nouvelles viandes telles que le cheval (grillé et mixé) ou la pintade (rôtie puis mixée). Du côté des légumes, les lentilles, les flageolets, les haricots rouges (en boite ou très cuits) et blancs, le chou-fleur ou bien le céleri peuvent être utilisés sous forme de purée.

Les 8 mois de Bébé sont également l’occasion pour vous de lui faire découvrir de nouveaux fruits tels que l’ananas frais, les fraises, le melon, les framboises et même la noix de coco râpée, que vous pourrez mixer et donner lui préparer en compote.

Comment introduire ces nouveaux aliments ?

Les journées de Bébé s’organisent toujours autour de quatre repas quotidiens. Arrivé à 8 mois, votre enfant se nourrit de deux biberons et de deux repas à la cuillère. Depuis deux mois maintenant, vous habituez votre enfant à de nouvelles saveurs. Son déjeuner et son goûter ressemblent de plus en plus à celui des “grands”. En effet, à partir de 8 mois, vous pouvez augmenter les doses de viandes (ou poissons ou oeufs) et on passe de 15g de viande quotidiens (ou de poisson ou oeuf dur) à 20g (1/2 oeuf dur) tous les jours jusqu’au moment où vous poserez les yeux sur votre bébé de 12 mois. Gardez en tête que 20g représentent environ 4 cuillères à café.

Une journée type

– Petit-déjeuner : 240 ml de lait
– Déjeuner : 180 g de légumes + 20 g de viande ou de poisson ou 1/2 oeuf dur + dessert (laitage ou fruit)
– Goûter : laitage ou fruits
– Dîner : 240 ml de lait + farine (sans gluten) ou 150 ml + 90 ml soupe de légumes

Idées recettes

– Crème d’asperges
– crème de carottes aux vermicelles
– filets de sole aux champignons
– gratin de fenouille
– compote de poires et de fraises au jus de pamplemousse
– compote de fraise
– crème de riz au chocolat

Le saviez-vous ?

Il est bien plus difficile de traiter un enfant souffrant d’obésité depuis la petite enfance (avant 5 ans) qu’un enfant souffrant de troubles alimentaires passé l’âge de 5 ans. Attention donc à ne pas utiliser la nourriture à chaque crise de larmes de Bébé. Manger ne doit pas être un remède aux pleurs de Bébé. Faire prendre à Bébé cette habitude dès ses premiers mois risquerait de provoquer chez votre lui un surpoids très dur à éliminer dans sa vie future. Vous vous demandez si bébé devient trop gros ? N’hésitez pas à faire le point avec votre pédiatre. Vous pourrez ainsi revenir ensemble sur les courbes de corpulence de votre enfant et aborder la marche à suivre sereinement.

Alimentation du bébé de 9 mois

Alimentation du bébé de 9 mois

Bébé vient de fêter ses neufs mois et l’heure du second bilan de santé a sonné. C’est l’occasion pour vous de poser à votre médecin toutes vos questions au sujet de la diversification alimentaire de votre loulou…

Où en est-il de sa croissance ?

Votre bébé de 9 mois continue d’avoir des poussées dentaires ! Pour le moment, il ne s’agit que des incisives (centrales et latérales), mais grâce à elles, votre loulou est capable de manger quelques aliments solides de petite taille. Ainsi qu’il sait de mieux en mieux mastiquer ses aliments. Vous pouvez donc inclure dans ses repas des petits morceaux pour l’habituer progressivement. Ne le forcez surtout pas, n’oubliez pas que chaque enfant évolue à son propre rythme.

D’autre part, il est l’heure de faire passer à votre loulou son deuxième bilan de santé complet. N’hésitez pas à poser à votre pédiatre toutes les questions qui vous trottent dans la tête. Cette visite obligatoire a pour but de vérifier la santé et le bon développement de Bébé. Elle vous permettra également de lancer la procédure de versement des allocations familiales.

Quels aliments introduire ?

Bébé a maintenant neuf mois et la découverte des aliments continue. Parmi eux, la confiture, la compote de fruits industrielle, les céréales au chocolat ou au cacao et les fruits crus très mûres. Côté légumes, n’hésitez pas à lui proposer des champignons de Paris, du céleri rave et du céleri feuille sous forme de purée. Vous pouvez aussi maintenant donner un peu plus de goût aux plats de Bébé grâce à l’ail et aux herbes aromatiques (basilic, estragon, ciboulette).

Une journée type

Du haut de ses 9 mois, Bébé continue encore et toujours sa diversification alimentaire. Sa journée s’organise autour de 4 repas, dont deux biberons et deux repas à la cuillère.

– Petit déjeuner : 240 ml de lait
– Déjeuner : 200 g de légumes + 20 g de viande ou de poisson ou 1/2 oeuf dur + dessert (laitage ou fruit)
– Goûter : laitage ou fruits + petits gâteaux (en option)
– Dîner : 240 ml de lait + farine (sans gluten) ou 150 ml + 90 ml soupe de légumes

Idées de recettes

– potage aux lentilles
– agneau à la purée de lentilles
– truite à l’estragon
– coulis de fruits rouges
– crème au chocolat

Le saviez-vous ?

Cependant il est possible que votre enfant refuse de manger vos plats maison si vous l’avez habitué aux petits pots industriels. En effet, ces derniers proposant à votre enfant une purée très lisse et liquide, ce dernier peut être dérouté face à un plat plus épais. Pas de panique, si votre purée est trop épaisse, ajoutez un peu d’eau ou de lait à cette dernière. Et si le refus persiste, n’hésitez pas placer votre préparation dans un petit pot. Le blocage n’est peut-être que psychologique.

Alimentation du bébé de 10 mois

Alimentation du bébé de 10 mois

Maintenant que Bébé est âgé de 10 mois, il peut commencer à passer au lait 3e âge ou lait de croissance. De nouveaux aliments tels que la rhubarbe et les sardines lui sont maintenant autorisés. Nos conseils pour gérer à la perfection l’alimentation du bébé de 10 mois.

Où en est-il de sa croissance ?

Votre bébé de 10 mois célèbre ce mois-ci l’arrivée de ses premières molaires ! Une grande nouveauté côté poussées dentaires ! Ses incisives continuent également de pousser et votre loulou risque donc d’être un peu grognon à cause de la douleur.  Que faire face aux poussées dentaires ? Optez pour le massage spécial petites dents ! Malgré ces petits désagréments,ces nouvelles quenottes permettent à Bébé d’accepter de mieux en mieux les morceaux dans ses purées et les petits bouts de certains fruits crus. Mais surtout ne brusquez pas les choses si bébé refuse de manger : donnez-lui de tout petits morceaux puis augmentez la taille des aliments progressivement.

Quels aliments introduire?

Du haut de ses 10 mois, Bébé continue sa diversification alimentaire. De nouveaux légumes tels que la rhubarbe, le maïs doux ou bien encore les brocolis peuvent lui être servis, à condition de bien préparer les purées. L’avocat bien mûr et écrasé plaira également aux papilles de votre loulou. Vous pouvez, dès les 10 mois de bébé, varier ses compotes en ajoutant maintenant des raisins, des framboises et des fraises. Côté céréales, l’avoine, le seigle et l’orge lui sont maintenant autorisés.

Le dixième mois de Bébé est également l’occasion pour vous de lui faire découvrir le foie ainsi que les sardines à l’huile d’olive en conserve (à servir émiettés, dans une purée, par exemple).

Comment introduire ces nouveaux aliments ?

Les journées de bébé s’organisent toujours autour de 4 repas quotidiens, deux au biberon et deux à la cuillère. Veillez à toujours introduire les nouveaux aliments un à un, afin d’éviter les allergies et intolérances. N’ajoutez pas de sel aux plats de Bébé. En revanche, vous pouvez les assaisonner de beurre frais (dans la purée par exemple) ou d’huile d’olive.

une journée type

– Petit-déjeuner : 240 ml de lait
– Déjeuner : 200 g de légumes + 20 g de viande ou de poisson ou 1/2 œuf dur + dessert (laitage ou fruit)
– Goûter : laitage + fruits + petits gâteaux ou croûtons de pain (en option)
– Dîner : 240 ml de lait + farine (sans gluten) ou 150 ml + 90 ml soupe de légumes

Idées recettes

– Tomates cerises sautées
– Bœuf ficelle à la courgette
– Gâteau au fromage blanc

Le saviez-vous ?

Les abats et notamment le foie sont riches en vitamines A, B et K et en oligo-éléments (fer, chrome, cobalt, cuivre, sélénium, zinc…). Ce dernier a longtemps recommandé dans l’alimentation de Bébé. Or cet organe sert généralement de “réservoir” à de nombreux produits chimiques tels les insecticides, pesticides, antibiotiques… Il est donc impératif de donner à votre Bébé du foie issus de l’agriculture biologique afin d’éviter tous risques de contamination. Ne lui donnez jamais plus de deux repas à base de foie par mois. D’autre part, ne vous fiez pas aux prix. Ce n’est pas parce que le foie de veau est plus cher que celui de porc, de volaille ou de génisse qu’il est meilleur pour Bébé. En effet, ces derniers ont tous quatre la même valeur nutritive.

Alimentation du bébé de 11 mois

Alimentation du bébé de 11 mois

Bébé a maintenant 11 mois et son alimentation est de plus en plus variée. Profitez de cette période pour découvrir les préférences alimentaires de votre enfant.

Où en est-il de sa croissance ?

Votre bébé de 11 mois continuent d’avoir des poussées dentaires. Ses premières molaires ainsi que ses incisives centrales et latérales aident votre loulou à mastiquer ses aliments. Il accepte de mieux en mieux les petits morceaux dans ses purées !

Côté santé, n’oubliez pas de jeter un œil sur le calendrier vaccinal de bébé ! En effet, le troisième rappel du vaccin contre l’hépatite B doit se faire entre les neufs et douze mois de Bébé. Si cela n’a toujours pas été fait, n’hésitez pas à prendre rapidement un rendez-vous avec votre pédiatre.

Quels aliments introduire ?

Le 11e mois de Bébé n’est pas très riche en nouveaux aliments. Profitez donc de cette période pour ajouter dans les repas de votre enfant les aliments conseillés durant les mois précédents que vous n’aviez pas eu encore l’occasion de lui donner. Vous découvrirez ainsi un peu mieux ses préférences alimentaires et pourrez adapter vos recettes aux goûts de votre loulou.

Comment introduire ces nouveaux aliments?

Depuis déjà plusieurs mois, Bébé se nourrit de 4 repas quotidiens. Le petit-déjeuner ainsi que le dîner lui sont donné par le biais du biberon tandis que le déjeuner et le goûter sont donnés à la cuillère. Vous êtes peut-être déjà passé au lait 3e âge (ou lait de croissance) depuis le mois dernier. Sachez qu’il n’est pas obligatoire. Si vous êtes tentée par les laits alternatifs pour votre bébé (lait d’avoine, etc.), veillez à bien faire le point avec votre pédiatre. Ils ne sont en effet généralement pas conseillés.

Une journée type

– Petit déjeuner : 240 ml de lait
– Déjeuner : 200 g de légumes + 20 g de viande ou de poisson ou 1/2 oeuf dur + dessert (laitage ou fruit)
– Goûter : laitage + fruits + céréales (en option, petits gâteaux, croûtons de pain…)
– Dîner : 240 ml de lait + farine (sans gluten) ou 150 ml + 90 ml soupe de légumes

Idées recettes 

– Crème d’avocat et de tomate au persil
– épinards au riz
– Clafoutis aux poires

Le saviez-vous?

Vous n’êtes pas obligée de donner à votre enfant de la viande (du poisson ou de l’oeuf) uniquement le midi ou uniquement le soir. Le seul impératif est que les doses quotidiennes de viande ne dépassent pas les 20 grammes par jour. Vous pouvez donc sans problèmes séparer ces 20g entre le repas du midi et le repas du soir. Et si votre enfant refuse de manger, ne désespérez pas. Un peu de persévérance et tout reviendra en ordre !

Alimentation du bébé de 12 mois

Alimentation du bébé de 12 mois

Bébé fête ce mois ci son premier anniversaire ! Pour l’occasion, ses repas s’épaississent et de nouvelles libertés s’offrent à lui… Nos conseils pour gérer à merveille l’alimentation du bébé de 12 mois.

Où en est-il de sa croissance ?

Votre bébé de 12 mois n’a jamais été aussi autonome ! En effet, votre petit bout apprécie de plus en plus manger seul comme un grand, avec les mains… D’autre part, ses poussées dentaires continuent et il mastique de mieux en mieux grâce à ses incisives et premières molaires. Vous n’êtes donc plus obligée de mixer tous les aliments de Bébé et pouvez lui donner des petits morceaux plus importants. Il pèse environ 10 kilos.


Quels aliments introduire ?

A 12 mois, une multitude de nouveaux aliments s’offrent à bébé. Veillez à lui donner suffisamment de protéines notamment grâce à la viande de mouton ou aux poissons gras type saumon ou thon que vous pouvez maintenant lui donner. Pour le poisson, choisissez des morceaux frais (non surgelés) que vous cuirez puis mixerez. Maintenant que Bébé à un an, vous pouvez également lui proposer des corn flakes que vous laisserez ramollir dans le lait. Le riz en grains est également autorisé. Côté sucré, les mûres et les agrumes en petits morceaux sont dorénavant à la disposition de votre enfant ainsi que le miel, mais uniquement en petite quantité pour sucrer ses laitages. Il faudra attendre ses 15 mois pour lui donner du miel sur une tartine. Quant aux sucres alternatifs type édulcorants, ils sont naturellement interdits.


Comment introduire ces nouveaux aliments ?

Bébé a aujourd’hui un an et mange un peu de tout. Maintenant qu’il est allé à la découverte des aliments de manière extensive (ou presque), vous pouvez commencer lui préparer des purées… avec des morceaux ! Ne vous inquiétez pas, même s’il refuse de manger dans un premier temps, il s’habituera à cette nouvelle texture très vite. Mais plus de morceaux ne signifie pas moins de lait. N’oubliez pas que le lait reste très important dans l’alimentation de Bébé (environ 1/2 litre par jour). Quel lait donner à bébé ? Optez pour le lait entier, 3e âge, de croissance et n’oubliez pas certains produits laitiers tels que les yaourts ou le fromage. Profitez également des un an de votre loulou pour augmenter les doses de viandes, poissons ou œufs quotidiennes (30g par jour ou 1/2 œuf dur).

Si Bébé mange toujours 4 repas quotidiens, vous pouvez maintenant lui donner un peu de tout à chaque repas.


Une journée type

– Petit déjeuner : 250ml de lait + céréales (tartine de pain) + fruits
– Déjeuner : Purée de légumes (avec une noisette de beurre) accompagnée de 30g de viande (ou de poisson ou 1/2 œuf dur) et un fruit comme dessert (de préférence à croquer)
– Goûter : Produit laitier + fruit + céréale
– Dîner : Produit laitier + céréales + fruits ou légumes (250 ml de lait par exemple accompagné d’une tartine de pain et de légumes verts)

Idées recettes 

– Soupe de légumes au pistou
– Endives au jambon et au fromage cuites au four
– Mousse de jambon
– Flan à la poire
– Milk-shake aux fraises 

Le saviez-vous ?

Vous l’avez déjà entendu sûrement de nombreuses fois : pour être en forme, mangez cinq fruits et légumes par jour. Maintenant que Bébé a soufflé sa première bougie, lui aussi est concerné par ces rations. N’hésitez donc pas à donner à votre enfant des fruits dès le petit déjeuner et à finir la journée avec une bonne petite soupe de légumes.