Alimentation du bébé de 9 mois

Alimentation du bébé de 9 mois

Bébé vient de fêter ses neufs mois et l’heure du second bilan de santé a sonné. C’est l’occasion pour vous de poser à votre médecin toutes vos questions au sujet de la diversification alimentaire de votre loulou…

Où en est-il de sa croissance ?

Votre bébé de 9 mois continue d’avoir des poussées dentaires ! Pour le moment, il ne s’agit que des incisives (centrales et latérales), mais grâce à elles, votre loulou est capable de manger quelques aliments solides de petite taille. Ainsi qu’il sait de mieux en mieux mastiquer ses aliments. Vous pouvez donc inclure dans ses repas des petits morceaux pour l’habituer progressivement. Ne le forcez surtout pas, n’oubliez pas que chaque enfant évolue à son propre rythme.

D’autre part, il est l’heure de faire passer à votre loulou son deuxième bilan de santé complet. N’hésitez pas à poser à votre pédiatre toutes les questions qui vous trottent dans la tête. Cette visite obligatoire a pour but de vérifier la santé et le bon développement de Bébé. Elle vous permettra également de lancer la procédure de versement des allocations familiales.

Quels aliments introduire ?

Bébé a maintenant neuf mois et la découverte des aliments continue. Parmi eux, la confiture, la compote de fruits industrielle, les céréales au chocolat ou au cacao et les fruits crus très mûres. Côté légumes, n’hésitez pas à lui proposer des champignons de Paris, du céleri rave et du céleri feuille sous forme de purée. Vous pouvez aussi maintenant donner un peu plus de goût aux plats de Bébé grâce à l’ail et aux herbes aromatiques (basilic, estragon, ciboulette).

Une journée type

Du haut de ses 9 mois, Bébé continue encore et toujours sa diversification alimentaire. Sa journée s’organise autour de 4 repas, dont deux biberons et deux repas à la cuillère.

– Petit déjeuner : 240 ml de lait
– Déjeuner : 200 g de légumes + 20 g de viande ou de poisson ou 1/2 oeuf dur + dessert (laitage ou fruit)
– Goûter : laitage ou fruits + petits gâteaux (en option)
– Dîner : 240 ml de lait + farine (sans gluten) ou 150 ml + 90 ml soupe de légumes

Idées de recettes

– potage aux lentilles
– agneau à la purée de lentilles
– truite à l’estragon
– coulis de fruits rouges
– crème au chocolat

Le saviez-vous ?

Cependant il est possible que votre enfant refuse de manger vos plats maison si vous l’avez habitué aux petits pots industriels. En effet, ces derniers proposant à votre enfant une purée très lisse et liquide, ce dernier peut être dérouté face à un plat plus épais. Pas de panique, si votre purée est trop épaisse, ajoutez un peu d’eau ou de lait à cette dernière. Et si le refus persiste, n’hésitez pas placer votre préparation dans un petit pot. Le blocage n’est peut-être que psychologique.