Développement psychomoteur et psychique de 1 mois

Développement psychomoteur et psychique de 1 mois

Psychomotricité de bébé

Le réflexe d’agrippement tend à s’atténuer au cours du deuxième mois sans pour autant disparaître totalement.

D’autre part, votre bébé commence à soulever sa tête de temps à autre. Aussi, si on le place sur le ventre il prend la position du phoque en s’appuyant sur ses membres supérieurs étendus.

Développement psychique et social

Le sourire réflexe du 1er mois va se transformer en un sourire communicatif. C’est l’interprétation qu’en feront les parents qui le rendront social.

Effectivement, le bébé s’aperçoit que son sourire provoque en retour des manifestations joyeuses. Ainsi, il souhaitera le reproduire. Profitez de ces moments de communication et de bonheur avec votre petit bout.

Ils font partie de la magie de la construction de la relation parents/enfant. Mais n’oubliez pas que votre bébé n’a pas encore une très bonne vision ce qui vous demande à être proche de lui durant ces moments d’échanges intenses.

Votre bébé continue à s’exprimer par les pleurs. Sachez que plus vous serez serein à ses cotés, plus il pourra s’apaiser facilement. N’hésitez pas également à lui parler calmement.

Du coté des jeux : tapis d’éveil

Un tapis d’éveil est idéal à cet âge pour répondre aux besoins de découverte de votre bébé.

Les premières découvertes seront visuelles. Ainsi, privilégiez un tapis d’éveil avec des couleurs vives auxquelles il est davantage sensible et qui seront ainsi source de stimulation.

Des jouets simples

À cet âge-là, bébé découvre encore beaucoup de choses. Son environnement lui-même reste un lieu de découvertes. Il a donc déjà, naturellement, beaucoup d’informations nouvelles à ingérer. Pour ses jouets de naissance, choisissez donc des objets très simples, qui ne satureront pas son esprit au point de le fatiguer plus que de l’amuser.

Des jouets colorés

Pour qu’un jouet attire l’attention de votre bébé, il vous faut jouer avec une belle palette de couleurs. Les couleurs l’intrigueront et il se concentrera certainement dessus. Non seulement ça le calmera probablement mais, de plus, ça l’aidera à apprendre à se focaliser sur des informations simples plutôt que de se laisser envahir par un flux d’informations ingérables et, dès lors, angoissantes.