Développement psychomoteur et psychique

Développement psychomoteur et psychique

Psychomotricité de bébé

Chez le nourrisson, la motricité spontanée est anarchique, asymétrique et avec un fort tonus du coté des membres du coté du tronc, un tonus faible qui ne permet pas le maintien de la tête. A la naissance, le nouveau-né n’ayant pas encore complètement terminé la maturation de son cerveau, il effectue la plupart de ses mouvements sur la base des réflexes archaïques.

On retrouve par exemple chez le nouveau né, les réflexes primaires tels que :

  • succion/déglutition,
  • contraction doigts de la main,
  • marche automatique,
  • extension des bras en cas d’extension de la tête.

Aussi, vous verrez souvent votre bébé en position fœtale, bras et jambes repliés.

Développement psychique et social

Le nourrisson est un petit être très dépendant de son environnement pour assurer ses besoins. Cependant il communique que par les cris ou les pleurs. Ces derniers sont une façon pour votre enfant de communiquer que quelque chose ne va pas : couche mouillée, chaleur excessive, faim, soif, mal être du début de soirée etc…

Du coté des jeux

Pour l’instant, c’est peut être vous que votre enfant regardera davantage. Il n’est pas question de le sur solliciter.

Vous pouvez cependant, mettre un mobile sur son lit qui lui servira plusieurs mois en accompagnant l’éveil de ses sens et notamment de sa vision. Ce peut être également un doudou avec une petite musique. La musique peut aider votre enfant à rentrer dans le sommeil à condition qu’elle soit douce et pas trop forte.
Faites-lui écouter de la musique ou entendre un hochet et toucher des tissus ou des jouets mous.