1 semaine de grossesse

1 semaine de grossesse

Durant cette semaine 1 de grossesse, vous ne le savez pas encore mais vous êtes enceinte… Retour sur les petits changements qui s’opèrent dont vous prendrez bientôt conscience…

Où en est bébé ?

A ce stade de votre grossesse, on ne peut pas vraiment encore parler de bébé… Après la fécondation, l’œuf se divise et se divise encore, jusqu’à ressembler à une petite mûre de 150 millièmes de millimètres. Durant la semaine 1 de grossesse, on parle de morula. Les grosses cellules de la morula se placent au centre et forment le bouton embryonnaire, futur embryon. Les petites cellules de la morula, elles, se placent tout autour et deviendront le placenta.

Durant cette semaine 1 de grossesse, l’œuf migre des trompes de Fallope vers l’utérus, cette phase s’appelle la nidation.

A la fin de la semaine 1 de votre grossesse, celui que l’on appelle désormais embryon mesure 0.1 millimètres. Il se trouve dans l’utérus mais n’a pas encore été véritablement implanté.

Le corps de maman ?

Pendant la semaine 1 de grossesse, rien ne laisse présager que vous puissiez être enceinte.

En effet, vous n’avez pas encore constaté de retard de règles et vous n’avez pas prise de poids. Seul petit changement possible de cette semaine 1 de grossesse : vos seins pendant la grossesse vous paraissent plus gonflés qu’à la normale.

Une chose est sûre, durant cette semaine 1 de grossesse, le mystère reste intact !

Les démarches

Durant cette semaine 1 de grossesse, vous ne savez pas encore que vous êtes enceinte. Vous n’avez donc aucune démarche administrative à réaliser ni aucun examen médical à passer. Vous continuez à mener votre vie comme si de rien était. Aucun véritable symptôme relatif à la grossesse ne vous alerte.

Le saviez-vous ?

C’est le spermatozoïde du papa qui détermine le sexe de Bébé ! En effet, chaque spermatozoïde contient 23 paires de chromosomes dont une paire de chromosomes sexuels (un chromosome x et un chromosome y). Il en est de même pour les femmes à ceci près que chaque ovocyte contient une paire de chromosomes sexuels composée de deux chromosomes x. Au moment de la fécondation, le spermatozoïde et l’ovocyte donnent chacun une moitié de leur capital génétique (à savoir un gène par paire). C’est ainsi que se compose le patrimoine génétique de la cellule œuf. Pour ce qui est de la paire de chromosomes sexuels, l’ovocyte donnera forcément un chromosome x. En revanche, le spermatozoïde pourra aussi bien donner un chromosome x qu’un chromosome y. Si c’est un x, Bébé sera une fille, si c’est un y, Bébé sera un garçon !

2e semaine de grossesse

Vous n’en avez pas encore conscience mais une petite révolution se prépare en vous… dès cette 2e semaine de grossesse, Bébé est déjà implanté dans votre utérus et s’apprête à vivre neuf mois en votre compagnie.

Où en est bébé ?

Bébé a entre 7 et 14 jours et est maintenant bien implanté dans votre utérus. L’embryon mesure 0,2 mm et une minuscule cavité amniotique apparaît.

L’embryon se compose de 150 cellules, elles-même divisées en trois couches appelées feuillets embryonnairesL’endoderme (ou couche interne) débouchera sur la formation du système respiratoire et digestif. Le mésoderme (couche intermédiaire) donnera les organes génitaux, les os, les reins, les vaisseaux sanguins et les muscles. Quand à l’ectoderme (couche externe), il débouchera sur la formation du cerveau, des nerfs, de la peau et des poils.

C’est le début de la transformation de votre Bébé… L’aventure magique de la grossesse qui vous lie à votre enfant a bel et bien commencé.

Le corps de maman ?

Beaucoup de changement s’opère dans votre corps sans que vous ne vous en rendiez compte.

Vous êtes toujours dans l’attente d’avoir vos règles et croisez les doigts pour qu’elles n’arrivent pas. Patience, dans quelques jours, vous serez fixée au sujet de votre grossesse…

Au premier jour d’absence de règle, vous pouvez réaliser un test de grossesse acheté en pharmacie. Faites plutôt ce test le matin car votre urine sera plus riche en HCG, l’hormone de la femme enceinte.

Si le test s’avère positif, vous devrez ensuite faire une prise de sang afin de confirmer ce résultat. Bien que les tests de grossesse achetés en pharmacie soient sûrs à 99%, il arrive qu’ils soient faussés par un avortement récent ou bien un traitement contre l’infertilité.

Il est également possible que vous constatiez un léger saignement durant cette semaine 2 de grossesse. A ne pas confondre avec les règles, ce dernier est généralement provoqué par la nidation de l’embryon au sein de l’utérus.

Les démarches

Votre principale démarche sera de passer un test de grossesse puis une prise de sang. Si votre grossesse est confirmée, il faudra dès aujourd’hui faire bien attention à votre hygiène de vie. Alcool, tabac, rayons x, produits toxiques… veillez à éviter tous les produits pouvant entraîner des conséquences sur le développement de l’embryon. En effet, les organes du fœtus se formeront dès le premier et le deuxième mois de grossesse il faut donc faire attention assez rapidement. Si vous êtes sous traitement médicamenteux ou si vous deviez vous faire faire un vaccin dans les semaines qui suivent, parlez en à votre médecin.

Le saviez vous ?

C’est l’HCG, une hormone secrétée par l’embryon qui permet de décréter ou non la grossesse de la femme. En effet, les tests de grossesse, qu’ils soient achetés en pharmacie ou réalisés en laboratoire, recherchent les traces d’HCG dans l’urine ou dans le sang pour affirmer ou infirmer l’état de grossesse. Cette hormone apparaît tout d’abord dans le sang (au bout de 10 jours de grossesse) puis dans l’urine. Calculer le taux d’HCG permet de connaître la date de la procréation et donc de dater la grossesse. C’est également un moyen de calculer dès la 15e semaine de grossesse les risques de trisomie 21 et de conseiller ou non une amniocentèse.

3 semaines de grossesse

3 semaines de grossesse

C’est officiel, vous êtes enceinte ! Bien que votre grossesse n’en soit qu’à sa 3e semaine, Bébé ne vous a pas attendu pour commencer sa croissance à vitesse grand V !

Où en est bébé ?

Votre embryon a entre 14 et 21 jours d’existence et mesure 1 à 1,5 mm. Il évolue très rapidement et double de volume chaque jour. Son diamètre a déjà été multiplié par 100 ! Il ressemble à une petite virgule avec une tête et une queue bien distinctes.

Le système nerveux, le cerveau et la moelle épinière commencent à se développer. Un tube cardiaque s’est formé grâce à la fusion de deux vaisseaux sanguins. Celui-ci se contracte, c’est la formation du cœur. Il prend forme, commence à battre, très lentement pour le moment, avec seulement 40 battements par minute. La formation des yeux et des oreilles commence elle aussi dès cette 3e semaine de grossesse.

Le cordon ombilical et le placenta commencent doucement à être opérationnels… Néanmoins, durant cette semaine 3 de grossesse, l’embryon continue de se nourrir des nutriments présents dans la muqueuse utérine. Le placenta devrait prendre le relais dès la semaine prochaine.

Une chose est sûre, dès cette semaine 3 de grossesse, la grande aventure de la grossesse a commencé pour vous !

Le corps de maman ?

Votre désir de bébé s’est concrétisé et vous commencez à ressentir les premiers signes distinctifs de votre grossesse comme les sautes d’humeur, les seins douloureux ou les premières nausées. Cela est dû à l’affluence des hormones (progestérone et œstrogène) qui empêchent l’embryon d’être expulsé de la muqueuse utérine.

Il est possible que vous remarquiez des petits saignements liés à la nidation de l’embryon dans l’utérus. Néanmoins, si ces derniers sont accompagnés d’une douleur au bas ventre, il peut s’agir d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine. Surveillez-les donc de près et parlez en avec votre médecin.

Vous ressentez peut-être aussi des envies d’uriner très fréquente ou un appétit féroce. Pas panique, tout est normal. A ce stade de la grossesse, votre corps s’habitue peu à peu à l’arrivée d’un nouvel habitant…

Les démarches

Vous n’avez pas de démarches particulière prévues durant cette semaine 3 de grossesse. Profitez de cette semaine pour prendre rendez-vous avec votre gynécologue ou sage-femme. Il vous prescrira un certain nombre d’examens prénatals afin de vérifier que tout est en ordre. Si vous suivez un traitement médical, parlez en avec votre médecin. Il faut s’assurer que les médicaments que vous prenez ne soient pas dangereux pour le fœtus. Pour ce qui est du tabac ou de l’alcool, arrêtez vous dès aujourd’hui. Il en est de même pour l’exposition aux rayons x (lors d’une radiologie par exemple) ou aux produits toxiques. Gardez en tête que la formation des organes du fœtus se fait dès le premier et le deuxième mois de grossesse. Pensez à avoir une bonne hygiène de vie, à manger de manière équilibrée et à vous reposer.

Le saviez vous ?

Votre alimentation influe directement sur le développement du fœtus. En effet, une alimentation déséquilibrée peut aller jusqu’à provoquer une fausse couche. Elle peut également entraîner un faible poids de Bébé au moment de l’accouchement ou bien une naissance prématurée. L’alimentation de la maman a également une influence sur la vie future de Bébé. Ainsi, une alimentation déséquilibrée peut provoquer chez votre futur enfant de l’hypertension ou même des problèmes cardiaques. Tout au long de votre grossesse, veillez donc à bien choisir vos aliments.

4 semaine de grossesse

4 semaine de grossesse

Votre petit embryon fête ses 1 mois d’existence et malgré sa petite taille, l’ébauche de son cœur commence déjà à battre.

Où en est bébé ?

Vous pouvez fêter dignement le premier mois d’existence de votre bébé ! Il mesure 4 mm et son poids a été multiplié par 10 000 ! Il ressemble à une grosse virgule et flotte dans la cavité amniotique.

D’autre part, les vésicules optiques et le cristallin (lentille de l’œil) se forment et bras et jambes commencent à s’ébaucher. Il en est de même pour l’appareil digestif, le système pulmonaire et la colonne vertébrale. La communication s’établit entre vous et lui grâce au placenta et au cordon ombilical. Veillez donc dès aujourd’hui à surveiller de près votre alimentation.

Le corps de maman ?

Les petits premiers maux de grossesse sont plus ou moins importants et plus ou moins désagréables en fonction des femmes. Seins tendus, hypersalivation, somnolence, augmentation d’appétit et envie d’uriner font peut-être partie de votre quotidien. Certains aliments ou odeurs vous donnent la nausée. Vos seins ont peut être déjà un peu changé et vos mamelons deviennent de plus en plus foncés.

D’autre part, votre corps fait tout pour protéger votre fœtus. En effet, le bouchon muqueux ferme maintenant votre utérus et vos sécrétions vaginales sont de plus en plus importantes. Très acides, ces dernières permettent de protéger le vagin face à certaines infections. 

Les démarches

C’est durant cette 4e semaine de grossesse qu’a lieu votre premier rendez-vous chez le gynécologue. L’intérêt de cette entrevue : vérifier que l’embryon se soit bien niché au sein de l’utérus. Si jamais il se trouvait dans une trompe de fallope, on parlerait de grossesse extra utérine. Ce rendez-vous sera le premier d’une longue série d’examens prénataux. Profitez de cette 4e semaine de grossesse pour également prendre rendez-vous chez le dentiste. Une infection dentaire pourrait avoir des conséquences sur le développement de votre Bébé ou bien provoquer une naissance prématurée. Veillez donc à garder une bonne hygiène bucco-dentaire.

Le saviez vous ?

On le sait, quand on est enceinte, on mange pour deux ! Mais attention, manger pour deux ne signifie en rien, manger deux fois plus…  Bien entendu, durant la grossesse, il est tout à fait normal de manger plus. Vous et Bébé avez besoin d’énergie et c’est dans la nourriture que vous pourrez la trouver. Néanmoins, gardez en tête que la prise de poids idéale durant la grossesse est d’environ 1 kilo par mois, soit entre 9 et 13 kilos sur l’ensemble de la grossesse. Cela dépend de la morphologie de départ de la maman. Il faudra donc trouver le juste milieu entre bon développement du fœtus et éviter le surpoids. Pour cela, veillez à choisir les bons aliments et à surveiller votre poids. Un surpoids peut aussi bien être dangereux pour maman (hypertension par exemple) que pour Bébé (retard de croissance).

5e semaine de grossesse

5e semaine de grossesse

Votre bébé continue son développement et prend forme progressivement. Le nez, les yeux et la bouche font leur apparition…

Où en est bébé ?

Sa croissance continue. L’embryon mesure désormais entre 5 et 7 mm et son visage commence à prendre forme progressivement. Les yeux forment une petite saillie, le nez et la bouche se creusent et les oreilles ne sont encore que des petites fentes.

Celui qui ressemblait encore la semaine passée à une virgule perd aujourd’hui sa queue tandis que sa tête reste toujours penchée vers l’avant. Ses bras et ses jambes commencent à se développer.

Depuis une quinzaine de jours, son cœur bat mais aujourd’hui, il a presque doublé de volume. De plus, il bat deux fois plus vite que celui d’un adulte. D’autre part, le système nerveux poursuit son développement et les principaux organes de votre fœtus, à savoir les poumons, l’estomac, les reins, les organes sexuels et le foie, se sont presque complètement formés. Pour le bien-être de votre Bébé, continuez donc de faire très attention à votre hygiène de vie.

Le corps de maman ?

A ce stade de votre grossesse, vous pouvez ressentir une grande fatigue et les nausées se font encore parfois ressentir. Pour réduire les vomissements, n’hésitez pas à manger frais et à boire abondamment, au minimum 1,5 litres d’eau par jour. Cela permet de vous réhydrater, de diminuer les nausées et de protéger vos reins qui travaillent deux fois plus depuis que vous êtes enceinte.

Vos hormones vous rendent sujette aux sautes d’humeur et vous passez des rires aux larmes en un instant. Vos maux de grossesse ne vous aident pas, les ballonnements et brûlures d’estomac sont votre quotidien.

Les démarches

Rassurez-vous, vous n’avez pas de rendez-vous prévu durant cette 5e semaine de grossesse ! Profitez donc de cette semaine pour vous renseigner. Réfléchissez au type d’accouchement que vous voudriez avoir et au choix de la maternité. Pour celui-ci, premier critère : la sécurité ! Vérifiez donc bien que la maternité qui vous intéresse possède un matériel et un personnel adapté à votre grossesse. Second critère : le confort, à savoir les chambres et les heures de visites.

Le saviez vous ?

Surveiller son alimentation de près n’est pas toujours évident. Pesticides, hormones, métaux lourds… tous ces dangers potentiels se retrouvent de plus en plus souvent dans nos assiettes ! Certains gros poissons tels que le thon, la daurade, l’espadon ou bien encore le marlin sont parfois pleins de mercure à cause de la contamination des océans. De même, il est possible de trouver du cadmium dans les fruits de mer ou bien dans les abats. Ces métaux lourds peuvent avoir de graves conséquences sur Bébé comme par un exemple un retard de développement neurologique. Il en est de même pour les hormones très souvent utilisées dans les élevages intensifs . Résultat : il n’est pas rare d’en retrouver dans la viande mais également dans le lait et les œufs. Par principe de précaution, veillez également à privilégier les fruits et légumes cultivés sans pesticide.

6 semaine de grossesse

6 semaine de grossesse

Votre grossesse avance et Bébé continue de pousser. Ses membres s’allongent et ses yeux se recouvrent d’une membrane qui deviendra plus tard ses paupières.

Où en est bébé ?

L’embryon mesure 1.7 cm et pèse 1.5 g, il a donc doublé sa taille en une semaine. Il est toujours replié sur lui-même et sa tête est penchée en avant. Sa tête est beaucoup plus grosse que le reste de son corps, son front est toujours bombé et son nez est aplati.

Sa bouche est épaisse et commence à se développer : les germes des dents de lait apparaissent et on discerne sa langue. Ses yeux immenses se sont rapprochés et sont recouverts d’une membrane qui deviendra par la suite ses paupières.

Les membres de son corps s’allongent et on devine les articulations des coudes et des genoux. Quant à ses mains et ses pieds, ils ont des doigts palmés. Même si cela est encore imperceptible, Bébé bouge maintenant dans votre ventre. Toute la croissance de votre futur bébé se joue au cours du premier trimestre de votre grossesse.

Le corps de maman ?

De nouveaux maux de grossesse apparaissent. Vous êtes sujette aux malaises matinaux, vos jambes sont lourdes, vous êtes victime de constipation, de crampes et d’hypersalivation.

D’autre part, Vos hormones vous jouent des tours et vous font avoir des sautes d’humeur. Ceci est tout à fait normal, ces dernières sont à leur taux maximal. Résultat : vous êtes anxieuse et fatiguée. Reposez vous le plus possible et parlez de ce que vous ressentez à votre compagnon. Il pourra ainsi mieux comprendre votre comportement et vos sautes d’humeur.

Votre corps prend peu à peu l’apparence de la grossesse. Vos seins sont tendus et fermes et votre ventre commence à être un peu rond. Faites toujours très attention à votre hygiène de vie et à votre alimentation et ne pratiquez pas de sports violents. L’embryon n’est pas encore bien accroché à la paroi utérine. Une fausse couche est toujours possible.

Les démarches

Profitez pour choisir un centre et prendre rendez-vous dès maintenant pour votre première échographie. Celle-ci aura lieu vers la 12ème semaine de grossesse. Si vous n’avez pas encore passé votre premier examen prénatal, il est temps de prendre rendez-vous. Cet examen a pour but de « constater » la grossesse et de vérifier que l’embryon se soit bien placé dans l’utérus. Lors de cet entretient, votre médecin vous demandera de passer un certain nombre de tests sanguins  pour connaître votre groupe et pour chercher la présence de plusieurs virus (toxoplasmose, rubéole, sida…). Un test d’urine sera également pratiqué afin de vérifier votre taux de glucose et d’albumine. A l’issue de cet examen, votre médecin (un gynécologue ou une sage-femme) vous donnera une attestation de premier examen médical. Celui-ci vous permettra de déclarer votre grossesse à la CAF.

Le saviez vous ?

Pour passer vos examens prénataux, il n’est pas obligatoire de passer par un gynécologue. En effet, vous pouvez également passer par une sage-femme. Gynécologue ou sage-femme, peu importe, la caisse d’assurance maladie prend en charge ces examens prénataux.

 

7 semaine de grossesse

7 semaine de grossesse

Toujours sujette aux nausées et aux petits maux de la grossesse ? Pas de panique, cela n’est plus qu’une question de jours… Pendant ce temps, votre petit bout continue sa croissance et commence à se redresser dans votre ventre.

Où en est bébé?

L’embryon mesure 2.2 cm et pèse 2 g. C’est le début de l’ossification de son squelette. Son cou se développe et sa tête n’est plus directement posée sur le thorax. Pour le moment, on ne peut pas encore parler d’os mais de cartilage. Pour aider l’ossification, surveillez de près votre hygiène de vie et pensez à choisir les bons aliments.

Ses mains sont posées sur son ventre et ses jambes sont repliées, il commence à se redresser. Ses doigts et ses orteils se forment progressivement et sont de moins en moins palmés.

D’autre part, sa vision est en train de se mettre en place avec nerf optique, cornée, cristallin et rétine. Ses lèvres se dessinent peu à peu et les bourgeons dentaires se développent. Son estomac et ses intestins sont deux organes distincts et les deux lobes de son cerveau sont symétriques. Depuis la semaine passée, l’embryon bouge régulièrement mais vous ne le sentez pas encore.

Le corps de maman ?

L’hormone de grossesse dite HCG est au maximum, ce qui explique vos malaises, vos nausées et votre fatigue permanente. Quant à votre rythme cardiaque il augmente naturellement : vous vous essoufflez donc plus vite. Vous avez très régulièrement envie de faire pipi, il vous arrive de vous réveiller la nuit pour aller aux toilettes. Vos seins sont tendus et l’aréole commence à s’élargir et à foncer. En somme, vos maux de grossesse continuent de vous tracasser.

Pour vous aider essayez de vous reposer dès que l’occasion se présente. Pensez également à bien vous hydrater en buvant environ 1,5 l par jour. D’autre part, faites bien attention à ce que vous mangez. En cause : le risque de toxoplasmose. Cuisez bien votre viande et lavez bien les légumes. En règle générale, n’hésitez pas à adopter le principe de précaution pour votre alimentation et à bien vérifier quels sont les produits autorisés ou même à privilégier durant la grossesse.

Les démarches

Si vous n’avez toujours pas passé votre premier examen prénatal, il est temps de prendre rendez-vous. Celui-ci permettra de « décréter » votre grossesse et de vérifier que l’embryon est bien situé dans l’utérus. Votre gynécologue ou sage-femme vous fera également passé des tests d’urine ou sanguins afin de vérifier votre taux de glucose et d’albumine. Des tests pour détecter certaines maladies telles que la toxoplasmose ou le VIH vous seront également demandés.

Si vous avez déjà passé ce premier examen prénatal, le prochain n’est prévu que durant le 4e mois de grossesse. Profitez donc de ce laps de temps pour vous reposer et vous relaxer.

Le saviez vous ?

L’hyperémèse est une maladie assez rare qui touche uniquement les femmes enceintes. Elle se traduit par de très nombreux vomissements qui durent des semaines, voire des mois. Si parfois le diagnostique est négligé à la faveur d’idées reçues du type « ce sont les hormones » ou « ça va passer », cette maladie provoque pourtant chez certaines femmes enceintes des nausées durant les neuf mois de grossesse. Pourtant, une courte hospitalisation avec mise sous perfusion permet aujourd’hui de guérir facilement ce mal. Si vous pensez en être victime, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

8 semaine de grossesse

8 semaine de grossesse

Bébé prend progressivement forme humaine et votre utérus, bien développé, remonte dans la cavité abdominale.

Où en est bébé ?

L’embryon mesure 3 cm et pèse 3 g. Il commence à prendre figure humaine grâce aux traits qui s’harmonisent progressivement. Son nez et ses oreilles sont de plus en plus visibles et ses yeux et ses paupières continuent de se former. Le nerf optique est aujourd’hui constitué mais l’embryon ne peut pas encore voire.

Beaucoup de choses se passent au niveau du tronc : son cœur se cloisonne et son estomac, son pancréas et son foie font leur apparition. Même si ses organes génitaux se terminent, ils ne sont pas encore à leur place définitive, les glandes sexuelles ne sont donc pas encore visibles. Son système cardiaque et vasculaire est maintenant formé et on peut même entendre son petit cœur battre grâce au Doppler !

Votre embryon est devenu un fœtus et votre grossesse continue petit à petit.

Le corps de maman ?

L’intérieur de votre corps évolue ! En effet, le fœtus prenant de plus en plus de place, vos organes s’adaptent et se déplacent.Votre utérus est désormais bien développé et remonte dans la cavité abdominale, ce qui ne comprime plus votre vessie.

D’autre part, vous sentez que votre corps commence à prendre quelques rondeurs et les maux de la grossesse sont toujours votre quotidien. Vous commencez presque à vous habituer à vos seins tendus, à vos malaises matinaux et à vos nausées ! Des bouffées de chaleur ont peut-être, commencé à vous tracasser également. Vous commencez à vous sentir plus rapidement essoufflée et les sautes d’humeur continuent elles aussi.

Veillez à vous reposer quand vous en avez l’occasion, gardez une bonne hygiène de vie et mangez de manière équilibrée.

Les démarches

Aucun rendez-vous santé n’est prévu durant cette semaine. Profitez donc de celle-ci pour vous mettre à jour administrativement. Et oui, sachez qu’avant la fin de votre 2ème mois de grossesse, plusieurs démarches administratives sont à réaliser. Pour cela, vous aurez besoin du formulaire « vous attendez un enfant » (déclaration de grossesse) que votre médecin a dû vous donner lors de votre premier examen prénatal. Envoyez le premier volet de ce document à la CAF et le second à la caisse d’assurance maladie avant votre 13e semaine d’aménorrhée. Vous enclencherez ainsi l’ouverture de vos droits à l’assurance maternité. Vous recevrez également « le guide de la surveillance médical », un véritable petit rappel tout qui vous indiquera les examens que vous devrez passer durant votre grossesse et les démarches administratives à suivre pour les prochains mois.

Le saviez vous ?

Pour diminuer vos nausées, une solution : manger ! Et oui, le fait d’être à jeun ne stoppera pas les nausées, au contraire. Petite astuce à garder dans un coin de la tête : le matin, mangez un petit quelque chose avant de vous lever du lit. Au moment de sortir de dessous la couette, le choc sera moins violent et vos nausées ralentiront. Pour le reste de la journée, veillez à ne jamais avoir l’estomac vide. Pour cela, fractionnez vos repas et répartissez les tout au long de la journée. L’homéopathie peut également être une solution face à vos nausées.  N’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

9 semaine de grossesse

9 semaine de grossesse

Vous entamez votre 3e mois de grossesse, c’est le moment de penser aux démarches administratives et notamment à faire la demande de la Paje.

Où en est bébé ?

Le fœtus mesure environ 4 cm et pèse 9g. Son visage se modèle de plus en plus même si sa tête reste disproportionnée (elle représente le tiers du corps entier) et que son front est saillant.

Ses yeux sont toujours recouverts par les paupières qui resteront closes encore quelques mois, jusqu’à la maturité des globes oculaires. Ses oreilles ne sont encore que deux fentes. Son nerf et ses bulbes olfactifs sont formés pour être opérationnels dans 2 semaines. Les trous de ses narines se rapprochent petit à petit. Ses bras et ses jambes continuent de pousser avec une petite avance pour les bras ! Un fin duvet apparaît sur l’ensemble de son corps.

Fille ou garçon, le sexe de bébé est déterminé. En effet, ses voies génitales et urinaires sont déjà bien distinctes. Mais il faudra s’armer de patience et attendre encore un peu avant de savoir de quelle couleur seront les murs de la chambre.

Le corps de maman ?

Le début de cette 11e semaine d’aménorrhée marque votre entrée dans le 3ème mois de grossesse. Bonne nouvelle : les maux de grossesse que vous avez connu ces dernières semaines comment à s’estomper. En revanche, vous vous sentez plus essoufflée que d’habitude. Ceci est dû à l’augmentation du votre volume sanguin et donc de votre tension artérielle.

Vos reins eux aussi travaillent davantage. En effet, ils sont chargés de la destruction des déchets métaboliques rejetés par le fœtus.  Pour les aider dans leur tache, pensez à boire beaucoup d’eau.

Votre utérus continue de grossir et atteint la taille d’un petit pamplemousse.

Les démarches

Vous entamez votre troisième mois de grossesse. Profitez de ne pas avoir de rendez-vous santé cette semaine pour vous mettre à jour administrativement. Si vous n’avez pas déclaré votre grossesse à la CAF et à l’assurance maladie, c’est le moment de le faire. Vous avez jusqu’à votre 13e semaine d’aménorrhée pour le faire alors ne perdez pas de temps et profitez de cette semaine pour enclencher la procédure. Pour cela, vous aurez besoin de votre déclaration de grossesse que vous a donné votre médecin lors du premier examen prénatal de grossesse. Vous pourrez ainsi faire votre demande de Paje (prestation d’accueil pour jeune enfant) à la CAF.

Profitez pour prévenir votre employeur par courrier RAR .  Vous n’avez aucune obligation légale d’avertir dès aujourd’hui votre employeur. Mais cela lui permettra de s’organiser pour votre congé maternité. Sachez que si votre employeur décide de vous licencier avant l’annonce officielle de votre grossesse, vous bénéficiez de 15 jours pour lui envoyer un courrier précisant le motif et la durée de votre absence accompagné de votre déclaration de grossesse. Le licenciement sera alors annulé.

Le futur papa peut bénéficier d’un examen médical complet qui sera remboursé à 100 %. Profitez donc de cet examen pour vérifier que côté santé, tout est en ordre pour papa.

Enfin, profitez pour prévoir le lieu de votre accouchement et le mode de garde de votre Bébé. Maternité ou crèche, inscrivez vous dès que possible pour ne pas être prise de court.

Le saviez vous ?

Méfiez vous des infections urinaires ! Et oui, chez les femmes enceintes, l’augmentation de la progestérone augmente les risques d’infection urinaire. Cette maladie se manifeste généralement par une fréquente envie d’uriner quelques gouttes seulement et des sensations de brûlures. Mais attention, durant la grossesse, il arrive qu’elle soit sournoise et ne laisse présager que très peu de symptôme (vague pesanteur pelvienne uniquement). Prenez donc le moindre signe au sérieux et parlez en avec votre médecin. Pendant la grossesse, une infection urinaire mal soignée peut provoquer de graves dégâts tels qu’une atteinte rénale ou bien un accouchement prématuré. Pour éviter tout risque d’infection urinaire, il suffit de suivre de simples recommandations. Buvez tout d’abord beaucoup d’eau, environ 1,5l par jour, accompagnée de tisane, de jus de fruits sans sucre ou bien encore de bouillons. Privilégiez les savons doux et les sous-vêtements en coton.

10 semaine de grossesse

10 semaine de grossesse

Vous allez enfin faire votre première échographie et rencontrer ce petit être qui vit en vous depuis quelques semaines… Émotions garanties !

Où en est bébé ?

Votre fœtus mesure entre 5 et 6 cm et pèse environ 18 g. Son visage commence à prendre une forme humaine. Les bulbes des poils et des cheveux commencent à se développer et la partie externe de ses oreilles apparaît au fil des semaines.

Son foie est très gros par rapport à ses autres organes en formation. Ses bras et ses jambes continuent de grandir et ses doigts et ses orteils commencent à être visibles. Semaine après semaine, le corps de votre fœtus se redresse petit à petit.

Etape importante de son développement : les cellules contenant les hormones et permettant l’équilibre du taux de sucre dans le sang, essentielles contre le diabète, apparaissent.

Enfin, vous rencontrez pour la première fois votre fœtus. Vous le verrez à l’échographie, votre bébé commence à faire des mouvements brusques que son cerveau ne contrôle pas encore.

Le corps de maman ?

Vos nausées se calment enfin. Vous avez de moins en moins envie d’aller aux toilettes, votre vessie est moins comprimée. Gardez en tête que les infections urinaires sont plus fréquentes durant la grossesse, surveillez donc la moindre apparition de symptômes et parlez en avec votre médecin.

Vous avez bonne mine car votre volume sanguin augmente. D’autre part, il est possible qu’au début de votre grossesse, vous ayez constaté une perte d’appétit. Mais rassurez vous, vous devriez le retrouver ! Faites tout de même attention à ne pas manger n’importe comment.

Autre bonne nouvelle vos sautes d’humeur devraient être moins fréquentes. Vous avez peut-être également remarqué que vos pertes vaginales sont plus abondantes qu’auparavant. Si celles-ci sont transparentes et dégagent une odeur forte, parlez en à votre médecin.

Les démarches

C’est enfin la première échographie ! Un moment riche en émotions où vous prendrez pleinement conscience qu’un petit être grandit en vous.

Vous saurez alors si votre grossesse se déroule normalement et si tout va bien. Votre médecin évaluera les risques de trisomie 21 en mesurant la clarté nucale de votre fœtus. Il observera également la position de votre foetus et l’évolution du placenta. Il vous confirmera alors votre date d’accouchement.

Pour avoir une bonne visibilité lors de cette première échographie, évitez de vous passer des crèmes ou de l’huile sur le ventre durant la semaine précédant le jour J. Buvez un grand verre d’eau afin de remplir votre vessie une demi-heure avant l’échographie. Votre fœtus sera ainsi plus visible.

La première échographie peut être pleine de surprises… et si vous attendiez des jumeaux ?

Le saviez vous ?

La grossesse est un moment propice aux soins relaxants. Néanmoins, certains de ces soins peuvent s’avérer dangereux pour votre grossesse. C’est le cas de quelques huiles essentielles… celles-ci peuvent provoquer une fausse couche.

Avant d’utiliser une huile essentielle, vérifiez que celle-ci est compatible avec la grossesse et ne comporte pas de risque pour votre santé et celle de bébé. Certaines huiles essentielles peuvent tout de même être utilisées. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

De même pour le Jacuzzi et le sauna. Si pendant votre grossesse vous partez en vacance ou faites une journée spa, évitez le jacuzzi, potentiellement mauvais pour vous et votre Bébé. D’autre part, préférez les bains tièdes aux bains chauds.