Le recours au tire lait

Le recours au tire lait est indiqué ou conseillé ?

  • Lorsque bébé est né avant terme, prématuré ou de faible poids. Si le nouveau-né n’a pas la force pour téter le sein, il est parfois utile de tirer son lait afin de lui donner au biberon ou par une sonde gastrique. Le tire-lait stimule la lactation qui ne sera pas interrompue et pourra donc répondre aux attentes de bébé lorsque celui-ci aura la force pour téter sa maman.
  • En cas d’engorgement. La surproduction de lait qui provoque l’inflammation du sein, peut être supprimée en vidant le sein grâce au tire-lait. Le lait excédent pourra alors être congelé pour être donné à bébé plus tard.
  • Lorsque bébé n’arrive pas à téter seul.
  • Lorsque bébé est hospitalisé, le tire-lait stimulera et entretiendra la lactation jusqu’au retour de bébé à la maison. Pour cela, l’idéal est de tirer son lait environ 6 à 8 fois par jour (24 heures).
  • Pour entretenir la lactation pendant une pause momentanée de l’allaitement maternel. Lors de la prise d’un traitement médicamenteux de la maman.
  • Lors de la reprise du travail. Si vous continuez à allaiter, vous devrez tirer votre lait une ou deux fois par jour.
  • Pour avoir d’avance quelques biberons de lait maternel. Ainsi vous pouvez sortir et votre lait pourra être donné au biberon par la grand-mère, le papa ou la baby-sitter.
  • Pour faire participer le papa à l’allaitement.
  • Pour faciliter le passage au biberon.