Les bienfaits de l’allaitement

Les bienfaits de l’allaitement

Si le choix de l’allaitement suscite de nombreux doutes et questionnements chez les jeunes mères, qui ne connaissent pas encore les gestes pour bien nourrir leur enfant, il faut souligner que, une fois les doutes dissipés, l’allaitement devient un moment privilégié à partager avec son bébé : un moment pendant lequel se crée un lien affectif et sensoriel unique entre la mère et l’enfant. Enfin, sachez également que l’allaitement facilite l’amincissement de la maman.

Au-delà de ces aspects “humains” et psychologiquement importants, l’allaitement a également l’avantage de répondre parfaitement aux besoins du nourrisson. En effet, le lait maternel contient tout ce dont le nouveau-né a besoin pour grandir : des protides, lipides, glucides, vitamines, sels minéraux, le tout étant adapté au système digestif du nouveau-né et réparti de façon équilibrée.

Le lait maternel apporte de plus des anticorps qui renforcent les défenses immunitaires du bébé. En règle générale, un enfant allaité est plus résistant qu’un enfant nourri au lait artificiel dans les premiers mois de la vie. C’est pourquoi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), recommande un allaitement jusqu’à six mois.

Allaiter reste donc le meilleur moyen de répondre aux besoins de votre bébé. Mais même si l’allaitement est un processus naturel, il peut parfois être difficile à mettre en place ; le soutien de l’entourage et des équipes médicales et para-médicales est un facteur de réussite important. Au-delà de l’aspect physiologique, la mère a un réel travail psychique à faire ; plus elle aura confiance, plus l’allaitement se déroulera facilement.

Enfin, si l’allaitement a de nombreux avantages et de nombreuses adeptes, il ne faut pas non plus en faire un acte obligatoire. Certaines femmes qui ont décidé de ne pas allaiter leur enfant, culpabilisent, et reprochent que l’allaitement est aujourd’hui quasi imposé !